Le Pape François attendu fin avril en Egypte

23-03-2017 02:03 PM

Michael Victor


L’Egypte a annoncé que le Pape François effectuera une visite officielle pendant la dernière semaine d’avril.
Le porte-parole présidentiel Alaa Youssef a déclaré samedi que la visite du Pape sera en réponse à une invitation du président Abdel-Fattah al-Sissi, qui a rencontré le Pape lorsqu’il a visité le Vatican à la fin de 2014.
Youssef a indiqué que François rencontrera al-Sissi, ainsi que le principal religieux musulman d’Egypte, Cheikh Ahmed al-Tayeb, et le Pape Tawadros II, le chef spirituel des chrétiens coptes égyptiens.
Il a dit que l’Egypte espère que la visite va cimenter «l’esprit de tolérance et de dialogue» entre les fidèles de différentes confessions et isoler encore l’extrémisme et le terrorisme.
Le Vatican a confirmé la nouvelle. Le porte-parole du Vatican, le vétéran journaliste américain Greg Burke, a déclaré à cet égard: “En réponse à l’invitation du président de la République, des Evêques de l’Église Catholique, sous la conduite du patriarche copte catholique,  Mgr Ibrahim Ishak, lors de leur visite au Vatican le 6 février; de Sa Sainteté le Pape Tawadros II, Pape d’Alexandrie et patriarche de la Prédication de Saint Marc, et du Grand Imam de la Mosquée d’Al Azhar, le Cheikh Ahmed Mohamed el-Tayeb, Sa Sainteté le Pape François effectuera un voyage apostolique en République arabe d’Egypte du 28 au 29 avril 2017, en visitant la ville du Caire”.
“Nous sommes très heureux que le Pape François vienne chez nous. Nous connaissions ses plans, mais nous ne connaissions pas encore les dates.” C’est la réaction immédiate du Père Rafic Greiche, porte-parole de l’Église catholique égyptienne aux informations publiées par le Bureau de presse du Saint-Siège que le Pape François se rendra au Caire.
“Le Pape vient pour consoler la plus grande communauté de chrétiens de l’Orient et nous soutenir dans notre coexistence avec les musulmans “, a déclaré le Père Greiche.” Sa venue, a-t-il ajouté, «sera aussi un moyen d’honorer les martyrs chrétiens qui ont été tués à cause de leur foi”.
Le Conseil des Evêques de l’Église Catholique en Egypte a chargé Mgr Emmanuel Ayad, évêque de Louxor des coptes catholiques, d’organiser la visite pontificale et l’a nommé porte-parole du Conseil au sujet de cette visite.
Mgr Emmanuel Ayad, a déclaré qu’il y a des consultations entre l’Eglise et les autorités gouvernementales et de sécurité pour organiser des prières de masse pour le Pape François, lors de sa visite au Caire le 28 avril, et pendant deux jours, au stade du Caire ou un autre endroit peut accueillir des milliers de chrétiens, à l’instar de ce qui est arrivé lors de l’organisation d’une visite par le Pape Jean-Paul II au Caire en 2000.
Le président du Comité d’organisation de la visite du Pape François en Egypte a indiqué que le programme final de la visite n’a pas encore été fixé, et ils sont au stade des délibérations maintenant pour avoir accès à ce programme, mais les grandes lignes prévoient de rencontrer le président Abdel Fattah al-Sissi au Palais al-Ittihadiya, et des entrevues avec le Dr Ahmed Al-Tayeb Grand Imam d’al-Azhar, et avec le Pape Tawadros II d’Alexandrie et Patriarche de la Prédication de Saint-Marc, au siège papal dans la cathédrale de Saint-Marc à Abbassia, et une rencontre avec le Conseil des églises d’Egypte, et il y a plus d’une occasion qui se tiendra par l’Eglise catholique en présence du Pape François.
Sur la possibilité que programme de la visite comprendra un des lieux archéologiques ou religieux, à l’instar de la visite du Pape Jean Paul II au monastère de Sainte-Catherine, l’évêque de Louxor a expliqué que la durée de la visite du pape Francis est très courte, et ne permet pas d’organiser une visite au monastère de Sainte-Catherine, mais il y a une étude pour organiser une visite du Pape aux pyramides de Guizeh.
A noter que quelques semaines après son élection, le Pape François avait reçu au Vatican le chef de l’Église copte. Cette rencontre coïncidait avec le 40e anniversaire de la rencontre historique entre le bienheureux Pape Paul VI et le patriarche Chenouda III, en 1973, relançant les relations entre les deux Eglises.
Le Pape François avait décrit la visite du Pape Tawadros en 2013 comme “une étreinte de paix et fraternité, après des siècles de méfiance.
«Que cette visite d’amour et de fraternité, avait dit le Pape Tawadros, soit la première d’une longue série entre nos deux grandes Eglises. “Il a proposé que la date du 10 mai soit célébrée chaque année comme le jour de l’amour fraternel entre les deux Églises “, afin que l’on nous rappelle toujours que nous nous sommes déjà solidement engagés sur le chemin de l’unité. “
Le voyage du Pape François s’appuie en outre sur une relation naissante entre le Vatican et Al-Azhar, les deux institutions ayant récemment conclu un partenariat pour lutter contre la violence religieuse. En février, le haut responsable du Vatican pour les relations interreligieuses, le cardinal français Jean-Louis Tauran, a participé à un séminaire spécial sur le sujet à Al-Azhar.
François deviendra le deuxième Pape à visiter Al-Azhar, après Saint Jean-Paul II en 2000.

(Visited 9 times, 1 visits today)

commentaires

commentaires