La réalisation des objectifs de l’ONU passe par un travail d’équipe

04-01-2017 03:15 PM


 
 
Lors de sa première journée au siège de l’ONU à New York, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a souligné l’importance du travail d’équipe pour améliorer l’efficacité de l’organisation alors qu’elle est confrontée à de multiples défis.
Accueilli par le président de l’Assemblée générale, Peter Thompson, M. Guterres est arrivé accompagné des quatre membres de son cabinet récemment nommés: la vice-secrétaire générale, Amina J. Mohammed du Nigéria; sa Directrice de cabinet, Maria Luiza Ribeiro Viotti, du Brésil; sa Conseillère spéciale chargée des politiques, Kyung-wha Kang, de la République de Corée et le Sous-secrétaire général pour la coordination stratégique, Fabrizio Hochschild, du Chili.
L’équipe nouvellement constituée du Secrétaire général reflète la volonté et l’engagement de M. Guterres de promouvoir la parité entre les sexes et la diversité géographique au sein de l’organisation notamment aux postes de responsabilités.
Dès son entrée en fonction officielle dimanche à la tête des Nations Unies, M. Guterres a lancé un appel mondial pour faire de 2017 une année pour la paix.
A son arrivée dans le hall du bâtiment de l’Assemblée générale, le nouveau chef de l’ONU s’est tout d’abord recueilli devant la plaque érigée en l’honneur des fonctionnaires des Nations Unies morts au service de l’organisation.
M. Guterres s’est ensuite exprimé devant le personnel des Nations Unies venu l’accueillir dans le hall du bâtiment du Secrétariat. « C’est un énorme privilège de pouvoir vous appeler de nouveau mes collègues», a déclaré celui qui occupa les fonctions de Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés entre 2005 et 2015.
Devant ceux dont il s’est dit très fier d’être leur collègue, le chef de l’ONU a rappelé que seules des solutions globales peuvent résoudre des problèmes mondiaux et que « l’ONU est la pierre angulaire de cette approche multilatérale».
Le nouveau chef de l’ONU a toutefois souligné qu’il est important de reconnaître que rien ne doit être considéré comme acquis. « Nous ne devons pas nous faire d’illusions », a prévenu le Secrétaire général. « Nous sommes confrontés à des moments difficiles », a-t-il ajouté.
Dans son premier message officiel comme Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a appelé le monde à faire de la paix sa priorité absolue dès son entrée en fonction.
Dès de sa première journée à la tête de l’ONU, M. Guterres a tenu à partager avec le monde une question qui lui pèse sur le cœur. « Comment venir en aide aux millions d’êtres humains pris au piège de conflits, et qui souffrent énormément dans des guerres interminables? ».
Le neuvième Secrétaire général de l’Organisation a réprouvé la « force meurtrière » qui décime les civils. « Des femmes, des enfants, des hommes sont tués ou blessés, forcés à l’exil, dépossédés et démunis. Même les hôpitaux et les convois humanitaires sont pris pour cible », a-t-il déploré.
Il a rappelé une évidence : « Dans ces guerres, il n’y a aucun gagnant : tout le monde est perdant ».
« Des milliards de dollars sont dépensés, détruisant des sociétés et des économies entières et alimentant des méfiances et des peurs qui se transmettent de génération en génération », a regretté M. Guterres. « Des régions entières sont déstabilisées, et la nouvelle menace du terrorisme global plane sur nous tous », a-t-il alerté.
Le nouveau chef de l’ONU a saisi l’occasion du jour de l’An pour demander aux citoyens, gouvernements et dirigeants de tout faire en 2017 pour surmonter leurs différences et de donner la priorité à la paix.
« De la solidarité et la compassion dans notre vie quotidienne, au dialogue et au respect quelles que soient les clivages politiques. Des cessez-le-feu sur le champ de bataille aux compromis à la table des négociations pour parvenir à des solutions politiques. La paix doit être notre objectif et notre guide », a-t-il souligné.
« Tout ce que nous valorisons en tant que famille humaine – la dignité et l’espoir, le progrès et la prospérité – dépend de la paix. Mais la paix dépend de nous », a dit le Secrétaire général, invitant le monde à s’engager à ses côtés au service de la paix. « Faisons de 2017 une année pour la paix ».
M. Guterres a été nommé Secrétaire général des Nations Unies par l’Assemblée générale le 13 octobre, sur recommandation du Conseil de sécurité. Originaire du Portugal dont il a été le Premier ministre de 1995 à 2002, M. Guterres a prêté serment en tant que Secrétaire général le 12 décembre. Son mandat de Secrétaire général a commencé le 1er janvier 2017 pour une durée de cinq ans
 
(Visited 1 times, 1 visits today)

commentaires

commentaires