Egypte: découverte de la tombe d’une chanteuse datant de la XXIIè dyna

19-01-2012 01:52 PM

Christine Ibrahim


Une mission de l##université de Bâle (Suisse) a découvert la tombe de la chanteuse de la divinité suprême, Amon Râ, à Karnak qui remonte à l##époque de la XXIIè dynastie (712-945 av. J.-C.), a annoncé dimanche le ministre d##Etat aux Antiquités, Mohamed Ibrahim.

Une mission de l’université de Bâle (Suisse) a découvert la tombe de la chanteuse de la divinité suprême, Amon Râ, à Karnak qui remonte à l’époque de la XXIIè dynastie (712-945 av. J.-C.), a annoncé dimanche le ministre d’Etat aux Antiquités, Mohamed Ibrahim. 
La mission, dirigée par Susanne Bickel et Elena Grothe, a fait cette découverte par hasard lors de travaux de nettoyage sur le site à Karnak, près de Louxor en Haute-Egypte. 
La chanteuse, nommée Nehmes Bastet selon une inscription gravée sur une plaque funéraire en bois, était la fille d’un Grand prêtre d’Amon sous la XXIIè dynastie, explique Mohamed Ibrahim. 
Cette découverte est importante car elle montre que “la Vallée des Rois était utilisée aussi pour enterrer des individus ordinaires et des prêtres de la 22ème dynastie”.
Une mission de l’université de Bâle (Suisse) a découvert la tombe de la chanteuse de la divinité suprême, Amon Râ, à Karnak qui remonte à l’époque de la XXIIè dynastie (712-945 av. J.-C.), a annoncé dimanche le ministre d’Etat aux Antiquités, Mohamed Ibrahim. 
La mission, dirigée par Susanne Bickel et Elena Grothe, a fait cette découverte par hasard lors de travaux de nettoyage sur le site à Karnak, près de Louxor en Haute-Egypte. 
La chanteuse, nommée Nehmes Bastet selon une inscription gravée sur une plaque funéraire en bois, était la fille d’un Grand prêtre d’Amon sous la XXIIè dynastie, explique Mohamed Ibrahim. 
Cette découverte est importante car elle montre que “la Vallée des Rois était utilisée aussi pour enterrer des individus ordinaires et des prêtres de la 22ème dynastie”.
Une mission de fouilles archéologiques de l’Université suisse de Bâle, dirigées par Dr Suzanne Bickel et Elena Groth, ont récemment découvert dans la région d’El-Karnak le tombeau d’une dame, «Ny Pastet», fille du sacrificateur Amon Râ, a révélé, dimanche, Dr Mohamed Ibrahim, le ministre des Antiquités.
«Ny Pastet» fut la chanteuse du dieu Amon Râ et son tombeau remonte à l’ère de la 22ème dynastie (945-712 av J.C.), a indiqué Dr Ibrahim dans un communiqué publié par son ministère. «La mission archéologique a découvert ce tombeau lors des travaux de nettoyage d’un passage conduisant à la tombe du roi Touhoutmosis III dans la Vallée des Rois à Louxor», selon le texte.
Le communiqué ajoute que cette même mission avait mis au jour un puits menant à une chambre funéraire d’une longueur de 4 mètres et d’une largeur de 3,20 mètres. “A l’intérieur de cette chambre, précise-t-il, se trouvait un sarcophage en bois de couleur noire portant des textes en hyéroglyphe”.
Dans cette chambre funéraire on a également découvert un tableau funéraire en bois de 27 centimètres de long et de 25 centimètres de large. Les inscriptions ont permis d’identifier les propriétaires du sarcophage et du tableau.
L’enterrement au cimetière de la Vallée des Rois ne fut pas exclu seulement aux rois et reines mais comprend également, dans certains cas, des personnalités ayant des liens avec les familles royales.
Une mission de l’université de Bâle (Suisse) a découvert la tombe de la chanteuse de la divinité suprême, Amon Râ, à Karnak qui remonte à l’époque de la XXIIè dynastie (712-945 av. J.-C.), a annoncé dimanche le ministre d’Etat aux Antiquités, Mohamed Ibrahim. 
La mission, dirigée par Susanne Bickel et Elena Grothe, a fait cette découverte par hasard lors de travaux de nettoyage sur le site à Karnak, près de Louxor en Haute-Egypte. 
La chanteuse, nommée Nehmes Bastet selon une inscription gravée sur une plaque funéraire en bois, était la fille d’un Grand prêtre d’Amon sous la XXIIè dynastie, explique Mohamed Ibrahim. 
Cette découverte est importante car elle montre que “la Vallée des Rois était utilisée aussi pour enterrer des individus ordinaires et des prêtres de la 22ème dynastie”.
Une mission de l’université de Bâle (Suisse) a découvert la tombe de la chanteuse de la divinité suprême, Amon Râ, à Karnak qui remonte à l’époque de la XXIIè dynastie (712-945 av. J.-C.), a annoncé dimanche le ministre d’Etat aux Antiquités, Mohamed Ibrahim. 
La mission, dirigée par Susanne Bickel et Elena Grothe, a fait cette découverte par hasard lors de travaux de nettoyage sur le site à Karnak, près de Louxor en Haute-Egypte. 
La chanteuse, nommée Nehmes Bastet selon une inscription gravée sur une plaque funéraire en bois, était la fille d’un Grand prêtre d’Amon sous la XXIIè dynastie, explique Mohamed Ibrahim. 
Cette découverte est importante car elle montre que “la Vallée des Rois était utilisée aussi pour enterrer des individus ordinaires et des prêtres de la 22ème dynastie”.
Une mission de l’université de Bâle (Suisse) a découvert la tombe de la chanteuse de la divinité suprême, Amon Râ, à Karnak qui remonte à l’époque de la XXIIè dynastie (712-945 av. J.-C.), a annoncé dimanche le ministre d’Etat aux Antiquités, Mohamed Ibrahim. 
La mission, dirigée par Susanne Bickel et Elena Grothe, a fait cette découverte par hasard lors de travaux de nettoyage sur le site à Karnak, près de Louxor en Haute-Egypte. 
La chanteuse, nommée Nehmes Bastet selon une inscription gravée sur une plaque funéraire en bois, était la fille d’un Grand prêtre d’Amon sous la XXIIè dynastie, explique Mohamed Ibrahim. 
Cette découverte est importante car elle montre que “la Vallée des Rois était utilisée aussi pour enterrer des individus ordinaires et des prêtres de la 22ème dynastie”.
Une mission de l’université de Bâle (Suisse) a découvert la tombe de la chanteuse de la divinité suprême, Amon Râ, à Karnak qui remonte à l’époque de la XXIIè dynastie (712-945 av. J.-C.), a annoncé dimanche le ministre d’Etat aux Antiquités, Mohamed Ibrahim. 
La mission, dirigée par Susanne Bickel et Elena Grothe, a fait cette découverte par hasard lors de travaux de nettoyage sur le site à Karnak, près de Louxor en Haute-Egypte. 
La chanteuse, nommée Nehmes Bastet selon une inscription gravée sur une plaque funéraire en bois, était la fille d’un Grand prêtre d’Amon sous la XXIIè dynastie, explique Mohamed Ibrahim. 
Cette découverte est importante car elle montre que “la Vallée des Rois était utilisée aussi pour enterrer des individus ordinaires et des prêtres de la 22ème dynastie”.
(Visited 70 times, 1 visits today)

commentaires

commentaires