Seize dessinateurs au coeur des révolutions arabes dans “Dégage!”

15-12-2011 09:07 AM



Tunisie, Egypte et aujourd’hui Libye : seize dessinateurs de BD et de presse du monde entier, réunis autour du Français Plantu et de l’association “Cartooning for Peace”, célèbrent en images les révolutions arabes dans l’album “Dégage!” (Fetjaine).
Avec chacun leur style et leur graphisme, ces dessins de presse et ces bandes dessinées de deux à quatre pages d’auteurs des pays arabes, ou ceux d’Israéliens et de Français, croqués dans le feu de l’action, témoignent des espoirs de centaines de milliers de personnes et des points de vue des dessinateurs, souligne Plantu dans sa préface.
Le caricaturiste algérien Ali Dilem a par exemple été choqué de voir la foule égyptienne faire la prière place Tahrir au Caire avant de demander la tête d’Hosni Moubarak.
En avril, à Benghazi, en Libye, “un jeune dessinateur libyen, Kais, a été tué par un sniper de Kadhafi. Sa faute ? Oser dessiner des caricatures du tyran sur les murs”, rappelle le dessinateur du quotidien Le Monde, à l’origine de la création de “Cartooning for Peace” en 2006, avec le soutien de l’ancien secrétaire général de l’ONU Kofi Annan.
“Les dessins de presse nous font rire. Mais c’est aussi une chose sérieuse : ils ont le pouvoir d’informer mais aussi d’offenser”, avait alors déclaré le prix Nobel de la Paix.
“Dans ce monde arabe compliqué, au milieu des dunes, des palmiers, du jasmin et des puits de pétrole, il y a tous ces dessins : les vrais grains de sable”, conclut Plantu.
(“Dégage!. Le temps des révolutions” – collectif Cartooning for Peace – Editions Fetjaine – 48 p. – en librairie le 15 septembre)


 

(Visited 3 times, 1 visits today)

commentaires

commentaires