Le pavillon France le plus visité de “l’Expo Shanghai 2010”

15-12-2011 09:06 AM


  L’Exposition universelle de 2010 à Shanghai, connue sous le nom “Expo Shanghai 2010”, où chaque pays a tenté de mettre en vitrine le meilleur de sa culture et de ses technologies, a fermé ses portes dimanche 31 octobre . Première exposition universelle à avoir lieu dans un pays en développement, cet événement a attiré 246 pays et organisations internationales et 73 millions de visiteurs, ce qui en fait l’exposition universelle la plus fréquentée de l’Histoire.  Couvrant une superficie de 5,28 kilomètres carrés, le site de l’Expo est devenu un village mondial où les personnes peuvent non seulement voir de rares trésors culturels du monde entier — des chars de bronze et des sculptures de cheval de la période des Royaumes combattants à la statue de la déesse Athéna de la Grèce antique, en passant par les chefs-d’oeuvre impressionnistes de la France — mais aussi profiter de la diversité de la culture du monde au moyen de plus de 20 000 activités culturelles. 
Meilleure ville, meilleure vie  L’exposition universelle de Shanghai 2010 a eu lieu du 1er mai 2010 au 31 octobre 2010, sur les deux rives du Fleuve Huanghu, entre le pont Lupu et le pont Nanpu. Elle avait pour thème ce qui peut contribuer à une meilleure ville et une meilleure vie. Le thème principal a été choisi à partir du fait que la ville est un système organique vivant. Tous les travaux de conception de l’exposition étaient alors basés sur cette réalité qui explique que la ville n’est pas un groupe d’hommes, mais un véritable système en soi, une entité organique et spirituelle. Il existe alors une forte analogie entre la ville et l’être humain au niveau de leurs constitutions et leurs structures. La ville exerce un impact grandissant sur la planète qui peut être appliqué entre les villes également et à l’échelle planétaire. Donc pour avoir une meilleure ville et une meilleure vie, nous devrons démontrer notre capacité à créer une coexistence harmonieuse et une interaction saine entre l’homme, la ville et la Terre, trois systèmes organiques différents par leurs tailles mais similaires dans leur complexité. L’esprit de l’exposition vise à faire prendre conscience au public les divers défis de l’âge urbain et en trouver les solutions, promouvoir la protection du patrimoine urbain et attirer l’attention du public sur un développement sain de la ville, à travers la valorisation des conceptions, des pratiques réussies et des techniques innovantes relatives au développement durable de la ville, la recherche des modèles de développement durable adaptés aux pays en développement, encourager la communication et la compréhension entre les sociétés humaines. Dans le thème principal, l’exposition a mis en exergue le type de ville qui rend la vie meilleure, le type de vie qui rend une ville meilleure et le type de développement urbain qui rend la planète meilleure. Afin de mieux concrétiser ces idées, cinq sous-thèmes ont été établis et donnaient une idée sur les différents secteurs que les visiteurs auraient l’occasion de voir. Ces sous-thèmes sont « la fusion des différentes cultures de la ville », « la prospérité de l’économie urbaine », « l’innovation technoscientifique dans la ville », « le remodelage des communautés urbaines » et « l’interaction entre la ville et la campagne ».



Le Pavillon France en vedette  La France a été le premier pays à accepter l’invitation de la Chine à adhérer à  l’Exposition universelle de 2010 et de ce fait a pu obtenir un bon emplacement pour son site. Ce fut le 10 août à Shanghai. Elle a également été le premier pays à lancer la construction de son pavillon appelé “Sensual City.” La conception du pavillon s’étendait sur 6.000 mètres carrés. Malgré la conception apparemment simple du pavillon, le budget alloué s’est élevé à 552 millions d’euros. Avec ce budget, il est «le plus élevé de tous les participants», explique M. Xu Bo, directeur de l’International Participation Department of the Bureau of World Expo Coordination. Selon le Président français M. Nicolas Sarkozy, le pavillon se présente comme une contribution de la France dans le développement urbain durable pour l’une des plus grandes métropoles économiques de la planète. Le pavillon a été construit avec les matériaux les plus avancés et une technologie de protection de l’environnement. Le Consulat de la France à Shanghai a déclaré lors d’une garden party au cours de la Journée nationale française, que le Pavillon représentait l’amitié entre les deux pays. Les autorités ont créé la Société française pour l’exposition universelle de Shanghai de 2010 ou le SAS COFRES pour gérer la construction du pavillon. Ce groupe  a coordonné les initiatives pour la France et la Chine et est dirigé par son président José Frèches et le commissaire général de la section française, Alain Vauthier. 
Honneurs à la France   Le Pavillon France a obtenu la palme du pavillon individuel le plus visité, avec plus de 10 millions de visiteurs. “Nous sommes plutôt contents du résultat”, admet, la mine réjouie, José Frèches, président de la Compagnie française pour l’Exposition universelle de Shanghai (COFRES), en charge du Pavillon France auprès de l’AFP (Agence France Presse). “Je reste surpris par l’appétit du public pour tout ce qui est français”, assure-t-il. A travers les mailles de la résine de béton du bâtiment conçu par Jacques Ferrier, des dizaines de visiteurs étaient aspirés chaque minute dans un flux continu. Dès les premiers mètres, des couples prennaient la pose devant des vidéos de Paris. “Je ne suis jamais allée en France mais c’est un pays que j’aime beaucoup et j’espère bien pouvoir y aller un jour”, assure Yue Hua, Shanghaienne de 26 ans séduite par les paysages des toits de la capitale. “Je reste surpris par l’appétit du public pour tout ce qui est français”,a  assuré José Frèches, qui a  joué de l’image romantique de la France en Chine en proposant, entre autres, des images de Paris, des tableaux du Musée d’Orsay ou encore une animation numérique réalisée par Louis Vuitton.    Description du pavillon  La raison du succès réside aussi dans la forme du pavillon. Sa conception intérieure, avec une immense descente en pente douce qui permet une visite fluide de haut en bas, en a fait l’un des bâtiments les plus fonctionnels de l’Expo. Le pavillon a pu accueillir des millions de personnes sans dépasser les deux heures d’attente. Le pavillon était couvert d’un filet à fil fabriqué avec un nouveau béton et ressemblait  à un «palais blanc» flottant sur la terre, ce qui exaltait la tendance futuriste et les charmes de l’eau. A l’intérieur, la gastronomie flattait le goût; la cour, la vue; l’eau limpide, le toucher; le parfum, l’odorat; les vieux films, l’ouïe. Les visiteurs venaient  découvrir les charmes de la France. A l’intérieur, le pavillon couvrait  un jardin à la française, le paysagiste français y introduisait  le style vivant du jardin de Versailles. Les six tableaux de Cézanne, de Van Gogh, de Millet, de Manet, de Bonnard, de Gauguin, ainsi que l’oeuvre de l’«Age du bronze» de Rondin étaient  les trésors du pavillon.  Le Pavillon France a joué de l’image romantique du pays en Chine en proposant, entre autres, des images de Paris, des tableaux du Musée d’Orsay ou encore une animation numérique réalisée par Louis Vuitton.  Cérémonie de clôture  Lors de la cérémonie de clôture de l’Exposition universelle marquant la fin de cet événement de 184 jours, le vice-Premier ministre chinois Wang Qishan a déclaré que cette exposition avait rapproché la Chine et le monde. Une Chine plus ouverte, généreuse et développée culturellement, qui avance de manière stable avec les autres pays du monde vers un avenir plus brillant pour tous. Selon lui, l’esprit de l’Expo va continuer de rayonner de génération en génération. “Je suis convaincu que la vision de cette “Meilleure Ville, Meilleure Vie” va devenir une réalité,” a-t-il affirmé. Le président du Bureau international des Expositions, Jean-Pierre Lafon, a qualifié l’Exposition universelle de Shanghai de succès stupéfiant. “Shanghai montre qu’avec une organisation magistrale, une volonté de réussite et une campagne de communications internationale excellente, une Exposition universelle suscite toujours une vraie fascination,” a-t-il indiqué.   

(Visited 15 times, 1 visits today)

commentaires

commentaires