HHhH et l’histoire de l’Histoire

15-12-2011 09:05 AM


Laurent Binet, jeune professeur agrégé de lettres, vient de réussir une petite prouesse, pour son premier roman ” HHhH “, distingué par l##Académie Goncourt. Un roman qui raconte un épisode de la Seconde Guerre mondiale, l##opération Anthropoïde, lancée de Londres pour faire exécuter le féroce dignitaire nazi Reinhard Heydrich, surnommé le Bourreau de Prague, par deux parachutistes tchécoslovaques, tout en s##interrogeant, au fil du récit, sur les devoirs du romancier dans son traitement de la vérité historique ; et ce, sans jamais nuire au suspense de l##intrigue.

A travers son roman HHhH, lauréat 2010 du Goncourt du Premier roman, le jeune écrivain Laurent Binet transporte son lecteur dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale, à Munich, Berlin, Londres, Paris, Kiev, faites un petit détour par le Moyen Age et repassez par 2010 pour atterrir à Prague, en 1942.
HHhH raconte l’histoire de l’attentat contre Heydrich et de la folle traque qui s’ensuivit pour s’achever dans une église au centre de Prague où sept hommes soutinrent un siège de sept heures face à sept cent SS. Reinhard Heydrich, était le bras droit d’Himmler mais chez les SS, on disait ” HHhH “, ce qui signifiait : ” le cerveau d’Himmler s’appelle Heydrich “. A l’heure où le débat fait rage autour des rapports tumultueux entre Histoire et fiction.
 Entre le roman, l’essai et la fiction, Laurent Binet joue avec les genres. Ceci pour raconter ce personnage si ignoble et si machiavélique qu’est Heydrich. Le lecteur se balade donc entre l’Histoire et l’histoire. Et l’auteur interpelle son lecteur en lui livrant ses réflexions et ses doutes sur la construction de son livre à style très riche et original.
Pour les critiques, il s’agit dans le livre HHHh de Laurent Binet,  d’un ” travail de documentation très poussée et de recherche de Laurent Binet a été colossal. Il a passé en revue une grande variété de sources, certaines célèbres, d’autres très confidentielles, pour trouver la matière historique de son roman. ”
D’autres critiques voient dans l’histoire que Laurent Binet raconte, ” beaucoup de détails sur les individus qui ont fait l’histoire, qu’il s’agisse des résistants tchèques, à la fois héroïques et amateurs, des hommes politiques des démocraties, généralement pleutres et inconscients, ou des officiels nazis, dont la personnalité est toujours un surprenant mélange d’incongruité et d’inhumanité, de faiblesse morale et d’intrépidité. De plus, Laurent Binet aime Prague, où se déroule l’essentiel de l’action de son œuvre, et il connaît bien la ville. Comme Schliemann sur les ruines de Troie, il a marché dans les pas des personnages dont il narre la vie. Il parvient à transmettre cet amour, c’est indiscutable, et à nous plonger dans l’ambiance de Prague occupée avec un talent de romancier consommé. ”


Autre grand courage de Laurent Binet. Ce dernier ose exposer que ” les nazis eux-mêmes, étaient eux-mêmes horrifiés par les actions d’extermination du régime au point de craquer et de sombrer dans l’alcool, la drogue ou la quasi-folie “. L’exposé de cette réalité permet de briser le manichéisme habituel qui place d’un côté des nazis ” inhumains, barbares et cruels et le reste du monde, toujours bienveillant et animé des meilleurs sentiments de l’autre. ” Il montre que l’histoire de la Seconde Guerre mondiale est en fait celle d’une ” infinie complexité “.


Présentation de l’auteur


Laurent Binet est un écrivain français né à Paris le 19 juillet 1972. Binet a fait ses études à Paris. Il écrit en 2000 un récit d’inspiration surréaliste, ” Forces et faiblesses de nos muqueuses ” (éd. Le Manuscrit). En 2004, il publie ” La Vie professionnelle ” de Laurent B. (éd. Little Big Man) qui témoigne de son expérience d’enseignant dans le secondaire à Paris et en région parisienne
Agrégé de Lettres Modernes, il enseigne dans la région parisienne et est chargé de cours à l’Université Paris III. Il a participé notamment à la mise en place de la convention ZEP-Sciences Po. Avant d’enseigner en France, il a dispensé des cours de français dans une académie militaire en Slovaquie. Musicien, il a été également chanteur-compositeur du groupe Stalingrad. Sa biographie compte trois roman : ” Forces et faiblesses de nos muqueuses “, ” Le Manuscrit ” (2000), ” La Vie professionnelle de Laurent B. “, ” Little Big Man ” (2004) et ” HHhH “, Grasset (2010).
 


 


 


 

(Visited 70 times, 1 visits today)

commentaires

commentaires